Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 25/01/22

Restructurer son PGE: attention !.-

Si Bercy accorde 4 ans de plus pour rembourser le PGE (de 6 à 10 ans), les entreprises n'ont pas forcément intérêt à profiter de la facilité si elle ne leur est pas indispensable. Car le PGE s'apparente à une restructuration de dette entraînant ensuite un suivi bancaire particulier (le prêt restructuré sera comptablement jugé non performant par les banques). En outre, la restructuration de l'échéancier PGE entraîne celle des échéanciers de toutes les autres dettes de l'entreprise, qui s'alignent sur le premier. Enfin, la notation Banque de France de l'entreprise sera affectée par la restructuration, même s'il est vrai que l'immense majorité des entreprises ayant souscrit un PGE ne sont en fait pas notées par la banque centrale (qui ne note qu'à partir de 750.000 euros de CA).

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top