Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 09/06/21

Medef sur dossiers sociaux.-

Le président du Medef se réjouit que la liberté ait été laissée aux entreprises sur la question du télétravail et renvoie les employeurs à l'ANI négocié par les partenaires sociaux. Il estime qu'il faut réformer les retraites par un recul de l'âge de départ mais que ceci relève d'un débat à mener pendant l'élection présidentielle. Sur l'assurance-chômage, il prône a contrario pour une mise à plat rapide, qui s'attaquerait à la pénurie de main-d'oeuvre actuelle et à la gouvernance du système. Sur le déficit de l'Agirc-Arrco, il faut faire confiance aux partenaires sociaux pour trouver des solutions, estime-t-il. Sur la formation professionnelle, il refuse que le déficit de France Compétences soit résolu par une hausse des cotisations des entreprises.

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top