Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 31/05/21

L'AGS s'adapte au contexte.-

Après avoir enregistré l'an dernier -30% sur le nombre de dossiers traités et -19% sur le nombre de salaires pris en charge, l'AGS relève -40% annuels sur le nombre de dossiers traités au 1er trimestre de cette année. Fort d'un emprunt de 1,5 milliard d'euros souscrit l'an dernier et pas encore entamé, le régime promet qu'aucune hausse de cotisation n'est à l'ordre du jour. L'AGS vient d'autoriser le versement d'avances aux salariés en chômage partiel dans les mêmes conditions qu'aux salariés "normaux". Bousculée par un projet de réforme des procédures collectives qui lui ferait perdre son superprivilège de créancier, elle réfléchit à une évolution de ses missions.

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top