Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 30/09/21

Analyse de l'échec des prêts participatifs.-

Chargé fin août de réfléchir à une nouvelle mouture des prêts participatifs qui ne rencontrent pas leur public, le conseiller national à la sortie de crise Gérard Pfauwadel a identifié les principaux freins au dispositif: trop chers (taux entre 4 et 5,15%) a fortiori tant que les PGE restent disponibles, complexes (surtout pour les banquiers en charge de leur distribution), comptablement considérés comme de la dette, ne répondant pas à un besoin effectif (notamment du fait des aides précédentes et des PGE).

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top