Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 19/09/17

Un cadre pour la mobilité des salariés.-

Les établissements de plus de 100 salariés devront être dotés à partir du 1er janvier 2018 d'un plan de déplacements d'entreprise, une obligation introduite par la loi de transition énergétique de 2015. Il doit encourager à l'utilisation des transports en commun et au covoiturage, tant sur les trajets domicile-travail que durant la journée. Alors que s'ouvrent ce mardi les assises de la mobilité (censées durer 3 mois et déboucher sur une loi d'orientation des mobilités), nombre d'entreprises souhaiteraient que les aides à la mobilité des salariés ne soient plus considérées comme des avantages en nature. D'autres réclament une baisse du versement transport pour celles qui aident directement leurs salariés.

 

 

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top