Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 24/06/19

Réforme des minima sociaux.-

Le gouvernement n'a pas publié les deux études de préfiguration du futur revenu universel d'activité prévu en 2023 (qui lui ont été remises en février et juin 2018), une allocation sociale unique qui fusionnerait les minima sociaux (RSA, ASS, minimum vieillesse, AAH) avec les APL et la prime d'activité. En cause, un dispositif en sortie qui ferait encore trop de "perdants" comparativement au système actuel (3,55 millions de ménages sur 7,25 millions touchant des aides, pour seulement 3,3 millions de ménages gagnants). La réforme déplacerait ainsi la destination de 5,1 milliards d'euros, sur 37 milliards versés en tout.

 

 

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top