Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 04/12/19

Pour une meilleure protection des lanceurs d'alerte.-

Le Défenseur des Droits suggère de profiter de la prochaine transposition de la directive européenne sur les lanceurs d'alerte (tout juste publiée au JOUE) pour renforcer le dispositif national instauré en 2016 par la loi Sapin 2. Il suggère notamment que le lanceur d'alerte puisse saisir directement l'autorité ou les médias alors qu'il doit aujourd'hui commencer par solliciter sa hiérarchie, mais aussi de dénoncer l'obligation actuelle d'avoir une connaissance personnelle des faits dénoncés.

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top