Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 25/02/19

Poids du travail dissimulé.-

La France compterait 2,5 millions de travailleurs illégaux, dissimulés totalement ou partiellement, soit entre 2 et 3% de la masse salariale nationale et 5% des plus de 18 ans, selon une étude Conseil d'orientation pour l'emploi publiée le 22 février. Le manque à gagner pour l'économie pourrait être de 30 milliards d'euros annuels selon le commissaire général de France Stratégie et président du conseil d'orientation pour l'emploi. Le rapport pointe l'hétérogénéité des profils employés illégalement, avec notamment beaucoup de jeunes (en quête d'émancipation et de revenus de court terme) et de seniors (en quête d'un complément de retraite). Chômeurs, indépendants et CDD sont plus exposés au risque de travail non déclaré. Fraude au détachement européen de travailleurs, fraude fiscale des autoentreprises et via les plateformes de désintermédiation sont actuellement les trois principaux vecteurs de mauvaises pratiques. Dans un autre genre, le secteur de la restauration est connu pour son imposant volume d'heures supplémentaires jamais payées.

 

 

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top