Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 31/05/19

Plus de garanties sociales pour les ubérisés.-

Plusieurs amendements (rapporteuse/gouvernement) à la loi d'orientation sur les mobilités (en séance lundi à l'Assemblée) dessinent de nouveaux droits pour les travailleurs liés à une plateforme : droit à la déconnexion, droit à la connaissance du prix minimum garanti avant la course (et droit de refuser celle-ci en fonction), plus d'information sur les conditions de travail offertes, abondement par la plateforme du CPF du travailleur (jusqu'à 1.000 euros par an), possibilité de mise en place d'une charte sociale (homologable par l'administration), possibilité de proposer une protection sociale complémentaire. Deux autres amendements proposent un prix minimal par course et l'obligation pour les plateformes de cotiser pour la formation professionnelle et l'alternance.

 

 

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top