Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 19/04/19

Niche fiscale sur l'emploi à domicile.-

Face au risque de rabotage de certaines niches fiscales pour financer une baisse de l'IR, la Fédération des particuliers employeurs s'inquiète d'un éventuel recentrage du crédit d'impôt pour l'emploi à domicile sur certains publics fragiles ou sur les plus âgés. Il publie le 19 avril son observatoire des emplois de la famille qui montre bien l'impact de la fiscalité sur le nombre d'heures déclarées. Si Gérald Darmanin s'est exprimé pour une sanctuarisation de cette niche, des députés LREM ont soulevé son coût sur le segment des ménages les plus riches : 1,2 milliard d'euros (sur 4,7 milliards en tout) au bénéfice des seuls ménages gagnant plus de 100.000 euros annuels.

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top