Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 05/04/19

Lisser l'entrée dans l'IR.-

Bruno Le Maire a évoqué le 4 avril la piste d'une entrée dans l'IR moins brutale. Aujourd'hui, la décote dans le bas du barème, mise en place et plusieurs fois renforcée sous Hollande afin de permettre au bas des classes moyennes de ne plus payer d'IR, entraîne paradoxalement une entrée brutale dans l'IR quand on en devient redevable. Autres inconvénients de cette décote : un barème peu lisible en bas d'échelle, et une part importante de contribuables non assujettis à l'IR. Bercy songerait à consacrer un milliard d'euros à un lissage de cette marche d'entrée, financé par des économies sur les niches fiscales pour les plus aisés.

 

 

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top