Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 21/04/21

Le rançongiciel est à la mode.-

Avec 397 saisines du parquet de Paris l'an dernier (+543% annuels), la France est le 3e pays le plus touché par les rançongiciels (attaque informatique chiffrant les données d'un SI et réclamant rançon pour recevoir la clé de déchiffrement). La tendance pourrait s'accroître (on mise sur un doublement cette année) dans la mesure où les entreprises françaises sont nombreuses à payer les rançons (20% des multinationales hexagonales le font selon Wavestone), malgré le fait qu'elles ne disposent alors d'aucune garantie que l'attaquant transmette les codes. De quoi inciter les pirates à poursuivre leurs attaques. Le rôle des assureurs est dénoncé par l'Anssi, car ils inciteraient leurs clients à payer afin d'éviter un sinistre plus cher ensuite. Contrairement aux Etats-Unis où le payeur de rançon est désormais poursuivable, le droit français n'interdit pas formellement de payer et un paiement n'empêche pas de porter plainte.

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top