Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 02/10/19

Impact de la réforme de la fiscalité du capital.-

Le comité d'évaluation de la réforme de la fiscalité du capital a donné son avis hier sur la mue de l'ISF en IFI et sur la mise en place de la flat tax sur les revenus du capital. Deux réformes instituées en début de quinquennat dont le coût pour l'Etat serait de 4,5 milliards d'euros et non pas de 5,1 milliards comme anticipé à leur mise en place. L'an dernier les recettes IFI se sont ainsi affichées à 1,3 milliard d'euros (au lieu des 850 millions attendus). Sur l'ISF, 5% des foyers ont récolté 57% des gains dûs à la réforme, et sur la flat tax ces gains se sont partagés entre les 15% de revenus les plus élevés. La fiscalité du capital reste néanmoins encore une des plus élevées d'Europe, pesant 11% du PIB (2,7 points de plus que la moyenne européenne).

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top