Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 28/05/19

Fusions et corruption.-

Trois ans après le dossier Alstom, l'Autorité anti-corruption française appelle les entreprises à venir négocier avec la Justice si elles découvrent des malversations en leur sein, a fortiori si elles sont susceptibles de consolider ou de se faire racheter par un homologue étranger, ce qui pourrait attirer l'attention de régulateurs anglo-saxons met en garde l'agence française, qui compte sensibiliser ses homologues européennes.

 

 

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top