Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 03/05/19

Fraude au détachement mieux réprimée.-

A 131 millions d'euros en 2018 (contre 40,5 millions pour 63 contrôles menés en 2017), le produit des redressements pour fraude au travail européen détaché a plus que triplé en un an. La coopération transfrontalière progresse entre France et Belgique, Espagne, Portugal, Italie et Pologne (des conventionnements sont en cours avec Slovaquie et Bulgarie). Au-delà du détachement européen, les redressements pour travail dissimulé ont progressé de +18,5% annuels l'an dernier, pour 641 millions d'euros de produit (+100 millions d'euros annuels).

 

 

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top