Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 18/09/19

ETI au défi de l'égalité de genre.-

Muriel Pénicaud a présenté le 17 septembre le bilan de l'index de l'égalité hommes-femmes, devenu obligatoire le 1er septembre pour les entités de 250 à 999 salariés, dont 68% sont en conformité avec l'obligation (contre seulement 50% des plus de 1.000 salariés au 1er mars). On compte donc 4.772 ETI ayant publié leur index. A 82 points sur 100 en moyenne, les ETI sont seulement un point en dessous des grands comptes. Mais 17% d'entre-elles n'obtiennent pas la note minimale de 75/100 et devront donc prendre des mesures correctrices sous 3 ans. Initialement programmé sans délai, le "name & shame" est reporté au 1er mars 2020, date à laquelle l'index s'imposera aussi aux PME de 50 à 249 salariés.

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top