Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 20/06/18

Ecarts salariaux de genre à traiter.-

Adopté le 19 juin par les députés, le projet de loi sur la liberté de choisir son avenir professionnel prévoit notamment l'obligation pour les entreprises de 50 salariés et plus d'éradiquer d'ici 2022 (2021 pour les plus de 250 salariés) les écarts salariaux hommes / femmes. Une sanction financière est prévue en cas de manquement, plafonnée à 1% de la masse salariale. Reste à construire des outils opérationnels pour réussir à objectiver les écarts et la notion de "travail à valeur égale".

 

 

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top