Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 28/02/19

Défis de la taxe carbone flottante.-

Evoquée par Emmanuel Macron, l'idée d'une taxe carbone flottante est soutenue par François de Rugy mais se heurte à des difficultés technique (le Parlement est censé voter sur les niveaux de taxe) et politique (l'objectif de réduction en volume pourrait être divisé par deux par rapport à initialement, soit 5 euros la tonne et non plus 10 à échéance 2022). En outre, un tel dispositif ne résoudrait rien sur la question de la convergence fiscale entre diesel et essence ni sur celle de l'acceptabilité socio-pécuniaire pour les ménages automobilistes les plus modestes.

 

 

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top