Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 14/06/19

Bâtiment et propreté touchés par la fin d'une niche sociale.-

Confirmée mercredi par Edouard Philippe, la fin programmée de la "déduction forfaitaire spécifique" (DFS) accordée aux ouvriers du bâtiment (10% d'abattement sur le salaire brut avant le calcul des charges sociales tant patronales que salariales) pèserait à hauteur de 700 millions sur la filière selon la FFB, auxquels s'ajouteraient 650 autres millions du fait des salaires qui ne seraient ainsi plus éligibles à l'allègement Fillon sur les bas salaries. Ajoutant à cela les 800 millions liés à la fin de l'exonération sur le gazole non routier, FFB et FNTP déplorent que leur secteur supporte plus de 2 des 5 milliards destinés à financer la baisse d'IR. La fin de la DFS touchera aussi d'autres secteurs, comme celui de la propreté où l'abattement est de 8%, mais aussi les visiteurs médicaux, les régisseurs de théâtre, les ouvriers des entreprises de forage, les fonctionnaires du Cese...

 

 

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top